Accueil > La ville > Jumelages > Ineu en Roumanie

Ineu en Roumanie

Ineu, Ville de 10 000 habitants en pleine expansion, participe activement à la reconstruction de l'économie de la Roumanie et permet d'enrayer l'hémorragie des jeunes de sa cité et assurer une vie décente à ses citoyens.

Respectant sa devise "L'homme doit avant tout être au centre de notre action", le Comité de jumelage de Seynod reste dans une démarche d’accompagnement et nos amis roumains doivent en rester les acteurs.

INEU 2014 1

Collège d'Ineu

INEU 2014 2

Intérieur de l'église orthodoxe

INEU 2014 3

Monument aux morts

INEU 2014 4

Nouvel hôpital d'Ineu

INEU 2014 5

Enfants du centre social

INEU 2014 6

Groupe de danses folklorique d'Ineu

 

Origine du jumelage

  

En 1990, l'opération internationale "Villages Roumains" (OVR) propose aux communes de France de parrainer les villages que Ceaucescu voulait faire disparaître.

L'association seynodienne "Amitié partage" répond à cet appel et la Ville d'Ineu, du département d'Arad, est attribuée à la Ville de Seynod.

Après plusieurs années d'aide humanitaire, les élus des deux villes et l'association souhaitent mettre en place un jumelage. Les chartes sont signées à Ineu en 1998 et à Seynod en 1999 et donnent naissance au Comité de jumelage actuel, présidé par Noëlle Lalancette.

 

 

 

Comité de jumelage   Seynod – Ineu 

 

 

Présidente : Mme Noëlle LALANCETTE

9 rue des Pommiers, 74600 Seynod,

Tél : 04 50 4518 08, Mob : +33 (0)6 87 44 27 33 ;

Courriel noelle.lalancetteSPAMFILTER@ yahoo.fr

 

Secrétaire : Michèle Boissier 

 

Tél : 04 50 46 75 22 ;

Courriel : micheleboissierSPAMFILTER@orange.fr

 

Trésorier :  Jean Belleville

Tél : 04 50 51 55 20 ;

Courriel: jeanbellevilleSPAMFILTER@wanadoo.fr

 

Devise :

« L’homme doit rester au centre de notre démarche pour que le progrès ait un sens »

 

INEU

  Primaria (Mairie)

Str . Republicii, Nr.5,

Arad ; Romania 315300

 Tél : + (40) 257 51 15 50 ; Fax : + (40) 257 51 19 65

Site : www.ineu.ro

 

Position géographique: Coordonnées IGN : 46°25′33″N 21°50′13″E

 Située à 60 Km de la Hongrie, près du 46ème parallèle (même latitude que Seynod), à 56 km d'Arad (chef lieu du département) et à 1650 km de Seynod.

Altitude : 116 m

Superficie : 11.662 Ha (6 fois celle de Seynod), en majorité agricole.

 Population:

En septembre 2011 : 9 046 hab (en décroissance).

Huit nationalités présentes : 85% roumaine, 9% hongroise, 5,2% Rrom,

allemande, ukrainienne, serbe, slovaque, italienne.

En 2009 (9528 habitants) dont 3 461 de population active, soit 36,32% répartie comme suit  dans :

l'industrie : 2153, l'enseignement : 327, le commerce : 298, la santé : 198,  l'administration publique : 116, les transports, la construction : 79, poste et communication : 72, finances et banques : 45, l'agriculture : 23.

Religions : orthodoxe : 81,4%, catholique : 8,7%, église réformée : 1,08%, pentecôtiste, adventiste et baptiste.

 Jumelages : la ville d'Ineu est jumelée avec Rezé ( www.reze.fr ) depuis 2003.

 

 

LE CONSEIL MUNICIPAL D’INEU

Mandat 2012-2016

 

Maire  (Primar) : Abrudan Călin (P.N.L.)    

1er Adjoint (Viceprimar) : NOGEA  Adrian (P.N.L.)

Composition du Conseil municipal (partis politiques) :

-  ALB Ionel  P.N.L.   Economiste

-  HEDEA Nicolae   P.N.L.   Ingénieur

-  ZDRENŢAN Mihaiţă  P.N.L.   Ingénieur

-  MADAŞA Adrian  P.N.L.   Agriculteur

-  MAFTEI Gabriela  P.N.L.   Retraitée

-  GHIURA Cristian   P.N.L.   Professeur

-  BĂEŢAN Vasile  P.S.D.   Retraitée

-  LEUCUŢA Ioan  P.S.D.   Avocat

-  MEHELEAN Nicolae  M.-C.L.   Ingénieur

-  CREŢU Ioan   M.-C.L.   Médecin

-  NICODIN Ioan  M.-C.L.  Professeur

-  DIMOFTE Silviu Sorin P.P.-D.D  Juriste

-  BELEAN Ioan   P.P.-D.D   Technicien vétérinaire

-  CHIRLA Alexandru   indépendant  Entrepreneur

 

  Le maire et le premier adjoint ne votent pas.

  Le mandat est de quatre ans.

  Les prochaines élections municipales ont lieu en juin 2016.

 

Pour mémoire, depuis la Révolution de 1989, six maires se sont succédés :

-1989-1992 : Da DUMBRAVAN

  Domnul GEORGIU

  Domnul LUCACI

  Domnul Liviu SIRB   

-1992-1996  M.Liviu SIRB

-1996-2000  M.Petru FEIES (signataire de la charte de jumelage avec Seynod)

-2000-2012  M.Nicolae MEHELEAN 6 partis politiques -19 conseillers

LES SECTEURS D’ACTIVITES   

 Une centaine d'entreprises sont présentes dans les secteurs suivants :

 a) INDUSTRIE

 Le développement d’Ineu tourne autour de l’usine Delphi-Packard (U.S.A) qui fabrique  les câblages de tableaux de bord pour Mercedes 80%, Porsche et WW 20%.

Avec 4.500 employés, tous roumains, (3 x 8H) dont 60% de femmes (170 euros /mois minimum), l’entreprise favorise les secteurs d’activités de la ville avec les infrastructures routières, transports collectifs sur un rayon de 80 Km.

Il existe deux syndicats et un comité d’entreprise. Sont accordés 15 jours de congés et 12 jours fériés dans l'année. Une extension de l'usine est en projet pour la recherche et le développement.

b) COMMERCES :

  • deux hôtels
  •  un d’état, au centre ville et
  • un privé (photo) : Stejarii avec 24 chambres, (32,50€ par jour),
  • Banques, logements, commerces de proximité, petites supérettes, etc…

c) P.M.E 

- Entreprise Camico : 66 salariés, 40 H/ semaine ;  400 € maximum.

Habillage de canapés en tissus d’ameublement et cuir, 100% exportés dont 25% pour Conforama, Fly en  France.

- Entreprise Liman  (sous-traitant de Delphi + particuliers) 7 salariés en métallurgie.

 

AGRICULTURE

Une surface agricole publique compte 8 635 Ha dont 6 280 arables

Une surface privée qui compte 7 600 Ha dont 6 200 arables et 20% en jachère par manque de matériel. 

Les terres  confisquées sous le régime Ceaucescu ont été rendues aux propriétaires et beaucoup vendues aux céréaliers italiens et allemands (maïs, blé).

Les roumains s’intéressent principalement à l’élevage du mouton.

 

 EDUCATION NATIONALE, SPORT ET CULTURE

 

 ÉDUCATION NATIONALE

L’organisation diffère peu de la nôtre 

Maternelle, primaire, collège,

 

Deux lycées :

- Mihai Viteazul : enseignement général,  informatique (fonds de l'Union Européenne)

- Sava Brancovici : enseignement professionnel, avec les sections : mécanique - auto, électrotechnique, électricité, bois, maçonnerie, plomberie et textile.

L’enseignement professionnel plus démuni favorise l’alternance et l’apprentissage in situ. (1500 élèves et 100 professeurs) alors qu'en 2004 : 1 800 élèves, (baisse de la population).

La langue anglaise prend le pas sur le français, néanmoins, neuf professeurs enseignent encore le français à Ineu.

L’enseignement religieux reste possible en option dans les écoles d’état.

 

SPORT

 Un stade de foot. Des équipes participent à des tournois régionaux et viennent à Seynod pour le tournoi international de Pâques quand elles trouvent des sponsors.

Un gymnase récent permet de pratiquer tous les sports en salle : basket, handball, tennis de table etc…

CULTURE

Ineu était déclarée capitale culturelle du département de ARAD en 2011. Il existe un centre culturel à côté de la mairie.

SANTE ET SOCIAL

 

a) La  Maison des enfants à Ineu accueille de 20 à 30 enfants de 3 à 18 ans.

Elle est entièrement gérée par la ville d’Ineu (investissements et fonctionnement).

L'accueil de jour est réservé aux enfants dont les parents sont en difficultés éducatives ou financières (aide aux devoirs, repas, etc). Beaucoup de tsiganes y sont reçus.

 

b) L’orphelinat de Secula 

 Sous l’égide du conseil départemental d’Arad

 - Cinq petits centres, d’une centaine d’enfants, comme celui de Secula, recueillent dans tout le département des enfants abandonnés à la maternité : 10% et après : 20% ou dont les parents sont très démunis.

 - Une équipe médico- sociale s’en occupe.

Chaque unité est dotée d’un psy, une assistance sociale, un médecin, deux éducateurs et un économiste.

Leur scolarité est assurée de la maternelle à l’université.

Un travail est prévu à la sortie, avec, en plus, 6 mois d’accompagnement. 

Depuis 2001 il existe un C.A.T., si besoin est, à Arad.

- Le centre a l’obligation d organiser 4 excursions de 1 à 3 jours ou des séjours plus longs 10 à 15 jours à la Mer Noire et à Moneasa (petite station touristique).

Chaque centre est géré par un conseil d’administration avec :

1directeur général de la protection des enfants,  1 neurologue, 1 psychologue, 1 chef de centre, 1 représentant d’une O.N.G.

c) Quartier tsigane :

La population tsigane est importante mais difficile à gérer (800 pers.) malgré de gros efforts de la mairie : emplois aux services techniques, voirie, agriculture.

Ceux qui n’ont pas d’emploi reçoivent une indemnité en contre-partie de 72 H de travail par mois.

 

d) Hôpital psychiatrique de Mocrea : 

Très belle bâtisse bourgeoise, datant de 1800, dans un parc de 100 ha classé, légué à l’état en 1947 et aujourd’hui propriété du département d’Arad.

Depuis  1957, 140 patients, âgés de 18 à 80 ans, 50% H, 50% F, admis pour une durée moyenne de 50 jours avec retour dans les familles quand c’est possible. Mais la majorité ne peut prétendre à une réinsertion sociale.

 - 79 personnes s’occupent des patients 50% personnel de service et 50% personnel d’assistance médicale

- Le prix de journée (100 lei par jour = 25 €) couvre la totalité des charges : repas, soins, activités thérapeutiques. 

-Le salaire mensuel moyen d une infirmière spécialisée : 375 lei = 93 €

- Une formation continue du personnel est assurée

- Un premier bâtiment est en fonction, chauffé entièrement au bois (300 M3 par an de hêtre local)

- Le deuxième bâtiment en cours de rénovation sera attribué aux hommes

- Une partie des lits venant de Seynod est utilisée, mais il y a encore deux personnes par lit par manque de place,  le reste est réservé pour le second bâtiment.

- Depuis 2011 une belle chapelle orthodoxe orne le parc, entièrement financée par des dons (15 500 €).

 

e) L’hôpital social (maison de retraite)

C’est un établissement public communal qui date de 2003 : (60%, la ville, 40% l’état).

Il accueille 34 personnes âgées ou seules (moyenne d’âge : 60 ans) tous d’Ineu, avec une majorité d’hommes qui participent aux travaux d’entretien (bois, jardin etc).

40 personnes assurent son fonctionnement dont 14 infirmières et 2 médecins.

La durée moyenne du séjour est de un mois puis, en principe retour dans les familles

Un projet d’extension est à l’étude pour atteindre une capacité de 60 lits.

f) L’hôpital municipal : (photo)

Il aura fallu 15 ans pour remplacer l’ancien hôpital, vieux de plus de cent ans ! Commencé en 1996, le nouvel hôpital ouvre ses portes en Janvier 2011. Entièrement financé par l’état, son fonctionnement est assuré à 90% par le Judet d’Arad et 10% par la ville d'Ineu bien qu’il accueille les malades dans un rayon de 50 km.

D’une conception très moderne, cette belle bâtisse offre une capacité d’accueil de 200 lits, mais seuls, 100 sont occupés.

Tout le matériel hôtelier, en place, avec quelques matériels médicaux, ont été offerts par le Comité de jumelage Seynod/Ineu par l'intermédiaire de l'association Humatem (organisme national basé aux Houches - 74).

  • Avec 4 étages, l’hôpital offre:
  •  3 blocs opératoires
  • un service d’urgences
  • un service ambulatoire
  •  un service obstétrique, gynécologique, pédiatrique et maternité avec 250 naissances par an
  • un service maladies, cancer etc.

- Il compte 100 personnes dont 16 médecins, 16 auxiliaires médicaux et 20 administratifs.

- C’est le deuxième hôpital du département. (Il existe deux cliniques privées à Arad).

- Le prix de journée est pris en charge à 80% par la caisse d’assurance maladie et 20% par le malade. Malgré les équipements de dernière génération de l'hôpital d'Ineu, les médecins préfèrent exercer à Arad ou à l'étranger y étant mieux rémunérés, à l'instar du personnel médical français qui préfère exercer en Suisse.

- Le salaire d’un médecin est de 2000 lei = 500 € quand le S.M.I.C.est à 175 €

ENVIRONNEMENT

 Les services techniques :

 Bien entretenus il est doté de tous les véhicules en état de fonctionnement offerts par le Conseil Général de Haute-Savoie ainsi que divers outillages (Bomag cédé par l’entreprise Mithieux). 50 personnes, dont des tsiganes, y travaillent par roulement 

Le traitement des eaux usées : 

- La station d’épuration  est prévue pour 35 000 habitants.

- Elle traite 380 M3 par jour, soit 22,3 l/par jour par personne.

60% de la population sont raccordés à la station

- Les eaux traitées sont reversées dans la rivière Cris Alb.

- Les boues résiduelles sont stockées dans des bassins d’épandage et réutilisées dans l’agriculture.

Les déchets ménagers

- Ineu a en charge la collecte de 10 communes alentours (35000 pers.) sans tri sélectif, dans un centre qui traite 30 tonnes par jour, stockés en décharge.

- Le programme européen “Phare” datant de 2004 permet une réorganisation plus moderne de cette collecte.

- Un Master Plan se met en place pour un tri sélectif imposé par la loi, uniquement pour les établissements publics.

Le centre travaille en partenariat avec des entreprises privées pour valoriser les déchets triés.

Les déchets non valorisables (1 kg/jour/pers.) sont enfouis dans des dépôts « écologiques » près de Arad.

 

Les espaces verts, forêts et étangs à Ineu :

 - Les espaces verts sont très importants avec 65 m²/hab.

- Les forêts s’étendent sur 1900 Ha 

- Les étangs occupent 80 Ha et sont alimentés par les eaux de sources et ruisseaux.

- Une importante pisciculture pratique l’alevinage, l’élevage, le tri des poissons (truite, carpe, silure) vendus calibrés aux restaurateurs et le reste aux particuliers

 

ECONOMIE (données juillet 2011)

 

 L’inflation :

  1994 : 300%  -  1998 : 60%  -  2004 : 12%  -  2011  > 10%

Le chômage :

-  en ROUMANIE  :  10  % ,

-  à INEU  :  entre 5 et 6%

Depuis la Révolution de 1989, on constate que :

-  l’échelle des salaires reste réduite

-  le niveau de vie a indiscutablement augmenté, même si la crise actuelle est difficilement supportable (-25% sur les salaires des fonctionnaires). TVA à 24%. Aides sociales en baisse.

Afin de se faire une idée du pouvoir d'achat, voici les salaires mensuels  pratiqués :    

Salaire minimum                         650 lei    soit ~ 175 €    

Salaire ouvrier qualifié          1200 lei      soit ~ 400 €    

Salaire médecin     2000 lei     soit ~ 500 €    

Pension retraite                   350 lei      soit ~ 90 € 

 

Pouvoir d’achat comparé :

 

  1992  2011

  Voiture DACIA  10 ans de salaire  43 mois de salaire

Voici quelques prix relevés au marché en août 2011 au kilo, en lei et euros

 

    Lei  €  Lei  €

Pommes de terre    1    0,25     Télémia fromage de brebis     6     4

Choux fleurs      1   0,25       Crème       14     9.5

Poivrons    2.5   0,625     Lait (au litre)      2.5   0.625

Concombres     3.5     0,825     Poulet      6        1.5

Tomates     1.5     0,375     Porc     10       2.5

Aubergines     1       0,25     Bœuf         11      2.75

Choux       0.8     0.25     Pain     3       0.75

Poires       2.5     0.625     Sucre       4        1

Raisins       5       1.25     Beurre     2.6     6.5

Pêches de vigne      1.8     0.45     Poisson     10     2.5

Prunes       2       0.5    

Pastèques     0.7     0.175    

 

 

 

Costume           120    

Chemise               6    

Chaussures        40    

Voiture DACIA Sandero      7500  

Maison F3 dans lotissement    

avec garage et 500 m2 terrain ~ 50 000        

 

Les projets en cours et/ou prévus par la municipalité d’INEU

 -  Aménagement en cours du parc central de la ville

-  8 km de nouveaux raccordements aux égouts

-  Arrivée du gaz et de l’eau pour les quartiers non pourvus

-  15 km de routes goudronnées entre la voie ferrée et la rivière Cris Alb

-  Possibilité de partenariat avec la Lituanie

-  La ville d’Ineu entre en compétition avec la ville d’Alessandria pour attirer un   investisseur américain (POTOMAK) pour la fabrication de méthanol. (2000 emplois prévus). 

-  L’Autriche qui permettrait de rénover et rentabiliser la Citadelle d’Ineu  (12M€) et de créer un hôpital d’urgence privé à Arad (80M€).

-  Projet de partenariat avec un investisseur français pour des maisons de retraite ou autres. 

  Ineu

 

Les actions de partenariat envisagées par le comité de jumelage et la ville de Seynod :

 

-Hôpital municipal : constitution d’un contrat sur 3 ans pour améliorer le fonctionnement au quotidien (consommables : champs opératoires, chemises pour les opérés, blouses pour médecins et infirmières, matériel orthopédique : attelles, bandages, etc …

- Hôpital psychiatrique de Mocrea : une calandre (machine à repasser)

- Hôpital social : des matelas (13 déjà ont déjà été livrés), mais aussi : des pyjamas, chemises de nuit, pantoufles, chaussures, robes de chambre, survêtements, serviettes de toilette, couvertures, draps etc…

- Pour l’orphelinat et maison des enfants : papeterie, crayons, peintures, etc

- Échanges scolaires entre le lycée des Bressis de Seynod et Viteazul d'Ineu.

 

 Si vous êtes intéressé(e) pour participer à ces échanges et partenariats avec la ville de Ineu, merci de bien vouloir contacter la présidente Noëlle Lalancette.

Le Comité est preneur de tout soutien et compétences.

 

 

 

 

 

 

ACTIONS MENEES OU ECHANGES

DEPUIS L'ORIGINE DES RELATIONS

AVEC INEU

 

 

 

SPORT ET CULTURE

- 1999 Repas dansant roumain à St Martin  

- 2001 Relai cycliste Seynod-Ineu piloté par René Boissier

 

Plusieurs participations d une équipe d Ineu au tournoi international de foot de Pâques

2005, 2006, 2007, 2008 et 2009. 2010, 2011 et 2012 , les tournois sont annulés par manque de financements.

 

 

ECHANGES SCOLAIRES

Echanges épistolaires

- 1998 Collège Le Semnoz avec l’école générale d Ineu

- 1999 école maternelle des Bressis avec classes d’ Ineu

- 2000 école primaire CM1 du Muraillon avec Dana Nemes

- 2001 CM2 du Muraillon (suite )

 

POISY -Chavanod

 

- 2005 : Trois stagiaires du lycée de Poisy partent en stage en pisciculture à Ineu

- 2006 : Un stagiaire de Poisy part en stage en sylviculture et remembrement des forêts

- 2007 : Une classe du lycée de Chavanod part pour une semaine à Ineu où elle réalise des plantations dans la ville

- 2008 : Venue de la classe homologue’ Tourisme -espaces verts’ d Ineu à Chavanod

 

Echanges avec le lycée des Bressis

 

2008 une classe de collectivité du lycée des Bressis part une semaine

2009 Accueil de la classe homologue du lycée Viteazul d’ Ineu

2012 -2013 un autre échange se met en place

 

ACCUEIL DE PERSONNEL D INEU

 

- 1999 accueil de stagiaires dans les services de la mairie et services techniques

- 2001 accueil d’un médecin anesthésiste en stage à l'hôpital d Annecy pendant 3 mois

 

ÉCONOMIE

 - 2004 La Roumanie est invitée d honneur à la foire internationale de La Roche sur Foron

 

LES CONVOIS

 

En relation avec Humatem ( organisme centralisateur de matériel médical en France) ,des hôpitaux ,en particulier ceux d’Annecy, des donateurs particuliers ou publics, nous organisons des convois

 

Septembre 2001,  Décembre 2002, Décembre 2003, Décembre 2004, Novembre 2005, Décembre 2006, Décembre 2007,  Aout 2008 : 2 camions, Décembre 2008, Décembre 2009, Juin 2010 : 3 camions, Avril 2011, Juin 2011 : 2 camions

Les matériels sont utilisés dans tous les établissements publics de la ville d Ineu

 

LES VÉHICULES

DONS du S.D.I.S., du Conseil Général, de la Mairie , des Ets Mithieux de : 

-1 minibus, 1 camion citerne, 2 ambulances, 1 camion -benne avec lame de déneigement, 1 Bomag

-1 véhicule pompe

 

 

LES MOMENTS FORTS

- 1998 : Signature de la charte de jumelage en Septembre à Ineu

par Mrs les maires Jacques Besson et Petru FeÏes, en présence de F.Camusso, vice présidente du conseil général, Noëlle Lalancette, Alexandra Pelea présidentes, des membres du comité et des élus de Seynod , du conseil municipal d Ineu et du président du conseil départemental d Arad et autres personnalités roumaines

 - 1999 : Signature de la charte à Seynod en septembre à Seynod

avec les mêmes représentants d Ineu, de Seynod associés à Mr le sénateur Hérisson et aux citoyens seynodiens

 

2008 Dixième anniversaire du jumelage à Ineu avec une quarantaine de seynodiens

2009 Dixième anniversaire à Seynod : venue d'une délégation d'une trentaine de personnes, avec l'inauguration du Rond-point d'Ineu sur l'avenue des Regains sur lequel est érigé une réplique de la citadelle d'Ineu réalisée par le lycée Gordini de Seynod et l'association Passage.

Outre ses moments clés, une ou deux fois par an, une délégation de Seynod se rend à Ineu, de même que nous recevons des délégations d Ineu afin de faire des bilans et monter des projets en accord avec eux.